Sir Terence Conran, pionnier du design pour tous

Rencontres / Publié le 17 Novembre 2020

Le 12 septembre dernier, le monde du design perdait l'un de ses plus illustres représentants, le designer et entrepreneur britannique Terence Conran, fondateur d’Habitat et The Conran Shop. Portrait d'un pionnier, qui a révolutionné nos intérieurs en démocratisant le design et les meubles en kit.

Sir Terence Conran, pionnier du design pour tous
Né en 1931, Terence Conran, après un passage par la Central School and Arts and Crafts de Londres, se lance dans la création de meubles dès les années 50. Séduit par l'art de vivre à la française lors d'un voyage en 1953, il se met alors en tête de réveiller les intérieurs et d'égayer le quotidien de ses compatriotes. La décoration morne et sans style d'alors reflète l'état d'esprit de l'Angleterre au sortir de la guerre, où aux dires du designer « chaque maison se ressemblait : canapé, chaise, meuble télé et napperons. Il n’y avait aucune couleur »

Inventeur des meubles en kit

Pionnier dans la conception de meubles en kit, Terence Conran ouvre le premier magasin Habitat en 1964 dans le quartier de Chelsea, au cœur du Swinging London des années 1960, creuset des tendances mondiales en matière d'art, de mode et de musique. Influencé par l'école du Bauhaus, Conran impose son style, « Plain, Simple, Useful » (sobre, simple, utile) dans toutes les pièces de la maison. Le concept – des meubles en kit, des accessoires déco et du linge de maison mis en scène dans des corners qui se visitent comme des appartements témoins –  révolutionne le magasin de meuble et décoration en mettant le design à la portée du grand public, et fait école.
 
Sir Terence Conran, pionnier du design pour tous

Habitat séduit la génération des baby-boomers, pressée d'en finir avec la déco "à la papa" et d'inventer ses propres codes. L'enseigne comptera jusqu'à 50 points de vente partout dans le monde avant d'être revendue en 1992 au Suédois Ikea, lequel avait repris à son compte la recette, avec le succès que l'on sait. Entretemps, Conran a récidivé, lançant en 1973 une deuxième enseigne d'aménagement intérieur et décoration, avec un positionnement plus pointu, en harmonie avec ses convictions : The Conran Shop. Le maître du bon goût y diffuse une sélection élégante, mêlant pièces de designersstars (Le Corbusier, Knoll, Starck, Dixon, etc.) et nouveautés exclusives. "Un bon objet design, c'est 98% de bon sens et 2% d'esthétique qui suscitente le désir d'achat". 

Sir Terence Conran, pionnier du design pour tous

Design et Gastronomie

Terence Conran, c'est une vie entière dédiée à la créativité, non seulement dans le design intérieur, mais aussi dans la cuisine et la gastronomie, passion née à la faveur de ses voyages en France. Dès 1953, ce visionnaire innove en créant "Soup Kitchen", un bar à sandwichs et salades branché. Conran-le-gourmet se double d'un businessman aguerri : une cinquantaine de restaurants suivront, où la bonne chère n'a d'égal que le confort et l'esthétique des lieux. 
 
En 1985, il rachète la Michelin House, somptueux immeuble à l'architecture Art déco construit en 1911 par le fabricant de pneus français, situé sur Fulham Road comme le premier magasin Habitat. Le designer anglais rénove le bâtiment pour en faire une vitrine emblématique de l'art de vivre conranien et un temple du bon goût. À l'étage, le "Bibendum Restaurant" et son fabuleux décor de mosaïques et fenêtres Art déco devient un haut lieu de la gastronomie londonienne, tandis qu'une boutique The Conran Shop occupe le rez-de-chaussée. 

Design Museum, le testament de Sir Conran 

Anobli par la Reine en 1983, Sir Terence Conran accède alors au statut d'icône de son pays. En 1989, il fonde et finance le Design Museum à Londres dédié au design contemporain sous toutes ces formes. Le nouveau Design Museum, conçu par le cabinet d'architecture OMA de Rem Koolhas, est inauguré sur Kensington High Street en 2016. Plus qu'un musée, le bâtiment a valeur de testament pour Sir Conran, qui y a consacré une partie de sa fortune personnelle, à hauteur de 100 millions d’euros. Sa plus grande fierté aux dires de sa famille, qui salue « un défenseur acharné de l’importance de l’éducation des jeunes dans les industries créatives ».

1 commentaire

Tauziede Michelle

05 Janvier 2021 / 15h08

Bonjour je je tente ma chance pour ce magnifique cadeau 📦 😍 🎁 'Merci beaucoup pour votre concours magnifique 😷 🙏🏿 🎅🏼 👪

Laisser un commentaire

En soumettant le présent formulaire de contact, vous autorisez TECHNAL à utiliser les informations personnelles que vous avez saisies pour traiter votre demande. Pour en savoir plus sur nos engagements pour garantir l'intégrité et la sécurité des données personnelles de nos clients et partenaires nous vous invitons à consulter notre politique de confidentialité à partir du lien ci-après : https://www.technal.com/fr/fr/accueil-professionnels/mentions-legales/politique-de-confidentialite/

* Champs obligatoires

/ recevez le meilleur de l’actu 4114

Inscription réussie Echec de l'inscription