Rétrospective Tadao Ando

News / Publié le 12 Novembre 2018

A l'occasion de la saison Japonismes 2018, le Centre Pompidou consacre du 10 octobre au 31 décembre 2018 une importante rétrospective au « starchitecte » japonais Tadao Ando. L’occasion de (re)découvrir les grands principes de la création de cet autodidacte de génie, à travers des esquisses, photographies, carnets de voyages, maquettes ou encore vidéos.

Rétrospective Tadao Ando

Tadao Ando, Le défi

 
Structurée autour de quatre thèmes (« Origine », « Ville », « Nature » et « Dialogue avec l’histoire »), l’exposition retrace le parcours de l’architecte à travers une cinquantaine de projets majeurs, depuis la Maison Azuma à Sumiyoshi (1976) jusqu’à la réhabilitation de la Bourse de commerce à Paris, qui accueillera prochainement la collection d’art contemporain de François Pinault. Les visiteurs auront ainsi le loisir d’admirer la façade de sa réalisation « signature », l'Église de la lumière d'Ibaraki (Japon), reconstituée pour l’occasion sur 7 mètres de hauteur.

Tadao Ando : béton et lumière

Passionné d’architecture, Tadao Ando abandonne à 17 ans une carrière de boxeur professionnel et décide d’apprendre l’architecture en autodidacte. Il parfait son apprentissage par un tour de monde initiatique qui, de 1962 à 1969, le mène en Finlande, en Europe, aux USA, en Afrique et en Inde, à la découverte des grands chefs-d’œuvre de la discipline. Il est fortement influencé par de grands architectes occidentaux du 20ème siècle tels que Louis Kahn, Franck Lloyd Wright et surtout Le Corbusier qui marquera durablement son œuvre. A son retour, il crée sa propre agence d’architecture à Osaka, sa ville d’origine, où il débute son activité par la construction de maisons individuelles dont la maison Azuma, couronnée dès 1979 par le Prix de l’Institut d’Architecture du Japon. Il devient une grande figure de l’architecture contemporaine dès les années 90, durant lesquels il reçoit les prestigieux prix Prizker, Carlsberg et Praemium Imperiale, ainsi que le Prix de Kyoto Prize au début des années 2000.
Rétrospective Tadao Ando
Influencé par la spiritualité de la culture de la construction japonaise et les principes du design moderniste, Tadao Ando a développé un langage architectural unique, conjuguant le béton, les volumes géométriques simples, la lumière et une quête d’harmonie avec la nature environnante. Empreint de spiritualité, on compare son travail à l’effet produit par le haïku (poème japonais très court qui traduit une émotion passagère) mettant l’accent sur l’espace vide pour représenter la beauté de la simplicité.
Cette recherche de simplicité, associée à une approche du lieu et du paysage inspirées par la philosophie zen, deviendront sa marque distinctive.

 
 

L'architecture est un être vivant, un être mouvant. La lumière peut y entrer par-dessus ou par dessous, elle peut être directe ou reflétée. La lumière donne du mouvement à l'architecture, lui insuffle la vie.


 
Rétrospective Tadao Ando
Rétrospective Tadao Ando
 

L’architecture n’est pas seulement visuelle. Elle fait appel à tous les sens. 


 



Informations pratiques
  • Du 10 octobre au 31 décembre 2018
  • Tous les jours (sauf 1er mai) de 11 h à 21 h - Fermé le mardi.
  • Centre Pompidou / Galerie 3 / Niveau 1 - Place Georges-Pompidou - 75004 Paris
  • Métro Ligne 1, Station Rambuteau
  • RER Lignes A, B et D, Station Chatelet - Les Halles
  • https://www.centrepompidou.fr/fr/lib/Expositions

Laisser un commentaire

En soumettant le présent formulaire de contact, vous autorisez TECHNAL à utiliser les informations personnelles que vous avez saisies pour traiter votre demande. Pour en savoir plus sur nos engagements pour garantir l'intégrité et la sécurité des données personnelles de nos clients et partenaires nous vous invitons à consulter notre politique de confidentialité à partir du lien ci-après : https://www.technal.com/fr/fr/accueil-professionnels/mentions-legales/politique-de-confidentialite/

* Champs obligatoires

Derniers articles publiés

/ recevez le meilleur de l’actu 4114

Inscription réussie Echec de l'inscription