Paris 2024 : des JO champions de l'architecture réversible

News / Publié le 21 Avril 2021

Le Comité d'Organisation Paris 2024 a récemment dévoilé les sites Olympiques et paralympiques qui accueilleront l'événement. En ligne avec les Accords de Paris sur le climat, les projets retenus rompent avec la démesure habituelle de l'architecture olympique. Sobriété, frugalité, durabilité : telle sera la devise de ces JO 2024.

Paris 2024 : des JO champions de l'architecture réversible

Des JO à l'impact carbone réduit

Le Comité d'organisation des Jeux Olympiques 2024 (COJO), emmené par son Président Tony Estanguet, kayakiste trois fois médaillé d'or (2004, 2006, 2012), porte l'ambition de faire des jeux exemplaires au plan environnemental. La carte des sites retenus reflète le souhait de réduire au maximum la trace carbone de l'événement, en concentrant 24 sites olympiques (sur les 32 disciplines en compétition) dans un rayon de 10 km autour du Village des athlètes. Compacts et faciles d'accès, les Jeux de Paris se veulent économes en énergie, en réduisant au maximum les transports des sportifs et staffs techniques entre leurs lieux de résidence et les installations sportives. En outre, les organisateurs ont cherché à minimiser la création de nouveaux sites : 70 % des installations sportives qui accueilleront les compétitions existent déjà. 

Arena et CAO, deux équipements durables

Les deux infrastructures maîtresses à créer sont le Centre aquatique olympique (CAO) à Saint-Denis et l'Arena, installation multifonctionnelle dédiée aux sports en salle (basket, badminton, taekwondo), située au Nord de Paris, porte de la Chapelle. Deux bâtiments à l'architecture sobre et durable, bien dans l'air du temps.
De conception bioclimatique, le CAO présente une structure bois conçue par Atelier 2/3/4 et VenhoevenCS , enveloppée de brise-soleil également en bois. Sa toiture fine et ondulée est couverte de panneaux solaires. Les choix constructifs de l'Arena font la part belle aux matériaux durables (charpentes en bois, planchers mixtes bois-béton) et au réemploi : 30% des bétons utilisés seront issus de filières bas-carbone et les murs du hall d'accueil seront construits en briques de terre crue compressées issues des déblais du Grand Paris Express. Le design du bâtiment juxtapose des volumes simples (cube, ovale, triangle). En rez-de chaussée, le hall d'accueil entièrement vitré, s'ouvre largement sur l'esplanade, tandis que la partie haute du bâtiment arbore un élégant revêtement en aluminium gris clair. Un choix tout sauf anodin, puisque l’aluminium est un matériau recyclable à 100 % et à l'infini. 
Paris 2024 : des JO champions de l'architecture réversible Paris 2024 : des JO champions de l'architecture réversible

Constructions éphémères 

Le choix de miser sur des équipements temporaires participe aussi de l'exigence de jeux plus durables et responsables. En cours de construction au cœur de Paris, le Grand Palais éphémère dessiné par Jean-Michel Wilmotte se dressera sur le Champ-de-Mars, face à la tour Eiffel. Cet imposant édifice (20 mètres de haut, 10 000 m2) remplacera la nef du Grand Palais, site fermé pour travaux de restauration jusqu'en 2025. L'infrastructure temporaire d'une jauge maximale de 9 000 spectateurs abritera notamment les épreuves de judo et de lutte, ainsi que le tournoi paralympique de tennis de table. Là encore, il s'agit d'une ossature bois dont les éléments sont préfabriqués en atelier, avant d'être acheminés et assemblés sur le chantier selon la technique du hors-site, qui permet de réduire la durée des travaux et les nuisances sonores. Le montage et le démontage en kit assurent une grande souplesse à l'usage, et rendent possibles le réemploi partiel ou intégral des éléments pour le montage de futures structures événementielles similaires.D'autres installations temporaires, en plein air cette fois, seront implantées au cœur de la Capitale, comme le Stade Tour Eiffel d'une capacité de 12 860 spectateurs (beach-volley et tournoi paralympique de cécifoot) ou l’Aréna du Champ-de-Mars, dédié à la lutte. 
Paris 2024 : des JO champions de l'architecture réversible

Un écovillage réversible pour les athlètes

Confié à l'architecte Dominique Perrault, l'aménagement du Village olympique se veut exemplaire au plan du développement durable comme de renouvellement urbain. Il accueillera sur 51 hectares en Seine Saint-Denis les 17 000 athlètes de haut niveau engagés dans les différentes compétitions. Cet écoquartier modèle affiche 100% de bâtiments passifs ou à énergie positive, 100% de matériaux biosourcés et 100% d'énergies renouvelables. L'autre intérêt de ce projet est sa réversibilité, le quartier et les immeubles ayant été pensés pour bénéficier à terme aux franciliens. Ainsi ce bâtiment conçu par l'agence d'architecture DREAM réunissant une clinique sportive, quelques bureaux et un équipement multisport pour la rééducation des champions, sera ensuite transformé en bureaux et terrain de basket sur le toit-terrasse. Plus loin, deux résidences d'athlètes dessinées par Erik Giudice Architecture présentent des cloisons et murs démontables, en vue de leur reconversion en résidence étudiante et bureaux. Grâce à la conception hors-site, certains modules de salles de bain préfabriqués pourront ainsi être démontés et réutilisés dans d'autres projets d'habitation. Au total, les JO laisseront en héritage à la Seine Saint-Denis quelque 22 000 appartements familiaux et 890 logements étudiants. 

Après des décennies de gabegie financière et "d'éléphants blancs", ces infrastructures surdimensionnées laissées à l'abandon après le passage de la flamme, le Comité Olympique International (CIO) prend avec le projet Paris 2024 le virage de la frugalité et de la responsabilité environnementale. 

Laisser un commentaire

En soumettant le présent formulaire de contact, vous autorisez TECHNAL à utiliser les informations personnelles que vous avez saisies pour traiter votre demande. Pour en savoir plus sur nos engagements pour garantir l'intégrité et la sécurité des données personnelles de nos clients et partenaires nous vous invitons à consulter notre politique de confidentialité à partir du lien ci-après : https://www.technal.com/fr/fr/accueil-professionnels/mentions-legales/politique-de-confidentialite/

* Champs obligatoires

/ recevez le meilleur de l’actu 4114

Inscription réussie Echec de l'inscription