Nouveaux matériaux : le végétal ouvre le champ des possibles

Inspirations / Publié le 21 Mai 2021

A l'heure de la construction durable et de la RE 2020, les matériaux biosourcés d'origine végétale, renouvelables et au bilan carbone réduit, séduisent de plus en plus d'architectes et de designers. Bambou, chanvre, lin, mycélium ou algue : tour d'horizon de ces matériaux émergents.

Nouveaux matériaux : le végétal ouvre le champ des possibles
En effet, 100% naturels et biodégradables, ces matériaux alternatifs, dits biosourcés car issus de la matière organique renouvelable (biomasse), sont aujourd'hui remarqués pour leur capacité à stocker du carbone à long terme et leur recyclabilité, en plus de leurs qualités techniques de résistance, d'isolation et de durabilité du bâti.

Le bambou

À la fois léger et très résistant, le bambou est parmi les plus anciens matériaux de construction connus : une croissance rapide nécessitant peu d'eau et d'intrants, une teneur en carbone réduite voire négative, un produit léger, facile à transporter et recyclable…, c'est l'éco-matériau par excellence. Côté technique, sa résistance à la traction et sa capacité de résistance à la compression (deux fois supérieure au béton) lui permettent de remplacer les matériaux traditionnels comme le PVC, le béton, le plastique et l’acier. Il peut être mis en œuvre en fibre, en lamelle ou en poudre, pour des usages variés : charpentes, planchers, poteaux, toiture, ou canalisations… 
Témoin de l'engouement qu'il suscite, la première Biennale internationale d'architecture du bambou s'est tenue à Baoxi en 2016, dans la province chinoise du Zhejiang. Pour l'occasion, 18 structures en bambou ont été conçues par 12 architectes de renom, dont Kengo Kuma, Vo Trong Nghia, Anna Herringer, Li Xiaodong ou Simon Velez.
Encore balbutiante en Europe, l'utilisation du bambou est courante dans les pays de l'hémisphère Sud (Afrique, Inde, Asie…). Ainsi, en Équateur, le gouvernement a approuvé son utilisation dans le programme « Logements pour tous », qui vise à construire 325 000 habitations économiques.

 

Le bambou et le bambou laminé deviendront l'acier vert du XXIe siècle

 
Vo Trong Nghia
, architecte vietnamien. 
 
Nouveaux matériaux : le végétal ouvre le champ des possibles

Le lin

Quel est le point commun entre les nouvelles colonnes Morris et le cinéma Pathé Wepler de Paris (18èmearrondissement) ? Tous deux ont été rénovés en intégrant le lin comme matériau (dans le dôme des colonnes Morris, pour les panneaux d’isolation et les cloisons du cinéma).
Très en vogue chez les designers d'avant-garde, la fibre de lin est de plus en plus fréquemment utilisée dans la fabrication de mobilier : il remplace les tressages en plastique dans les fauteuils et canapés Acapulco de l’éditeur Boqa.
 

Le chanvre

Matériau ancestral tout comme le bambou et le chanvre, le lin attire les designers en quête de matériaux biosourcés, à faible empreinte carbone. Les fibres et la chènevotte (paille), servent à fabriquer des laines isolantes conditionnés en panneaux semi-rigides, laine souple ou en vrac pour l'isolation thermique des murs, des combles perdus et des rampants de toiture. Elles peuvent aussi entrer dans la fabrication de certains composites à base de ciment, de chaux ou de terre. Le chanvre inspire également les créateurs de mobilier, pour en faire des assises comme l’Allemand Werner Aisslinger, créateur de la chaise monobloc Hemp Chair (70 % de fibres de chanvre), ou le fauteuil Butterfly de la marque Cuero. Le chanvre est aussi du plus beau rendu dans des suspensions. 

 
Nouveaux matériaux : le végétal ouvre le champ des possibles

Les algues 

Une fois nettoyées, séchées, hachées et compactées, les algues forment une sorte de laine végétale dont les fibres s’accrochent les unes aux autres sans aucun additif chimique. Il en résulte un matériau non inflammable, imputrescible et aux qualités isolantes. Des propriétés que les pêcheurs de l’île danoise de Læsø en mer du Nord, utilisaient jadis pour la construction de leurs maisons. Au Mexique, Omar Vazquez Sanchez, fondateur de la société Blue-Green, a construit une maison en 15 jours avec des algues marines comme matériau de construction principal. En France, la Fondation Luma, à Arles, au sein de son unité de recherche axée sur les matériaux, « Algae Platform » étudie le potentiel des algues pour des applications en design (cloisons, objets en impression 3D). Interpellé par la prolifération anormale d'algues sur les plages bretonnes, Samuel Tomatis, jeune designer français, a fait de la valorisation de l'algue sa spécialité. Il développe en collaboration avec des scientifiques et des artisans du mobilier, des luminaires, des matériaux de construction. Ses travaux, prometteurs, ont été exposés à La Fabrique du Vivant au Centre Pompidou en 2019 et récompensés par la bourse Déclic Jeune de la Fondation de France.

 
Nouveaux matériaux : le végétal ouvre le champ des possibles

Le mycélium

Cet autre matériau révolutionnaire est issu d'un processus de biofabrication : placé dans un moule, le champignon se développe sur un substrat en prenant une forme définie. Une fois sec, le mycélium (la partie végétative des champignons, formée de filaments souterrains ramifiés) peut être poncé et peint. Le mycélium s'avère un excellent isolant acoustique et thermique, résistant aux chocs, léger et ininflammable, ce qui en fait un matériau de choix pour l'architecture et le design. Le designer néerlandais Pascal Leboucq (Grow Design) l'a utilisé dans The Growing Pavilion, une structure en bois et panneaux en mycélium, réalisée pour la Dutch Design Week en 2019. On le retrouve associé à du bois pour des tabourets ou des luminaires chez Sébastian Cox et Ninela Ivanova, ou transformé en lampes de tables par le studio londonien Neir Meiri (Série Mycélium lights, 2018). 

 
À petite échelle, ces exemples de fibres végétales, 100 % naturelles et biodégradables, répondent aux aspirations contemporaines en termes de construction écologique et de qualité de vie. Reste à structurer des filières viables, pour relever le défi de la construction bas carbone.
 
 
Sources / En savoir plus
www.ecologie.gouv.fr/materiaux-construction-biosources-et-geosources
ideat.thegoodhub.com/2021/03/02/environnement-10-materiaux-futur-revolutionnaires-surprenants/
madame.lefigaro.fr/deco-design/les-5-nouveaux-materiaux-a-adopter-pour-une-deco-ethique-090218-146971
www.marieclaire.fr/maison/le-vegetal-nouveau-materiau-design,200311,1151299.asp

Laisser un commentaire

En soumettant le présent formulaire de contact, vous autorisez TECHNAL à utiliser les informations personnelles que vous avez saisies pour traiter votre demande. Pour en savoir plus sur nos engagements pour garantir l'intégrité et la sécurité des données personnelles de nos clients et partenaires nous vous invitons à consulter notre politique de confidentialité à partir du lien ci-après : https://www.technal.com/fr/fr/accueil-professionnels/mentions-legales/politique-de-confidentialite/

* Champs obligatoires

/ recevez le meilleur de l’actu 4114

Inscription réussie Echec de l'inscription