Le cercle en architecture : une éternelle modernité

Architecture / Publié le 11 Octobre 2021

Des premiers habitats de la Préhistoire aux dernières réalisations du grand Tadao Ando, le cercle a été à la base de nombreuses constructions. 4114 a réuni pour vous quelques-unes des variations les plus emblématiques autour de ce symbole d'harmonie et de modernité.

Le cercle en architecture : une éternelle modernité
Forme géométrique simple s'il en est, le cercle est omniprésent dans la nature (le soleil, la lune, les planètes, les troncs d'arbres et les cellules…) à la différence du carré qui est une invention humaine. N'ayant par essence ni commencement ni fin, c'est une figure chargée d'une symbolique forte et universelle. L'anneau renvoie au cycle perpétuel de la vie, à l'univers, à l'éternité. Sa perfection formelle lui confère une dimension divine. Parce qu'il évoque le ventre maternel ou un nid, il est aussi synonyme d'harmonie et de bien-être.
 

Le plan circulaire, une tradition ancestrale

Le cercle a servi de plan aux toutes premières constructions des hommes préhistoriques. Témoin le cercle de pierre d'Olduvai en Tanzanie, le plus ancien vestige d'habitat construit par l'Homme, il y a 1,8 million d'années. Le site néolithique de Choirokoitia à Chypre, occupé du VIIe au Ve millénaire av. J.-C., est un autre exemple édifiant. Ce village rassemblait sur environ 3 ha un ensemble de maisons circulaires à toit plat, faites de brique crue et de pierre. Cette fascination des bâtisseurs pour la forme circulaire se retrouve dans l'architecture gréco-romaine, de la tholos grecque aux innombrables temples ronds de la Rome antique, dont le Panthéon est l'éclatante illustration.
Le cercle en architecture : une éternelle modernité Le cercle en architecture : une éternelle modernité

Le cercle, symbole de modernité et de créativité

Beaucoup plus rare que la forme parallélépipédique, la forme circulaire relève d'un geste architectural fort. Porteuse de modernité et de poésie, elle continue à inspirer les plus grands architectes et passe rarement inaperçue. Florilège.
 
  • La Bibliothèque des Enfants de Clamart

La figure du cercle a inspiré la Petite Bibliothèque Ronde construite en 1965 à Clamart en banlieue sud de Paris située au cœur de la cité de la Plaine. A la conception du projet, Gérard Thurnauer, associé à l'Atelier de Montrouge, un atelier associatif laboratoire de l'architecture moderne, schématise l'organisation des différents espaces de la bibliothèque en traçant des cercles. L'esthétique et la lisibilité de ces croquis de principe, convainquent l'équipe de faire de ces ronds la structure du bâtiment. Le bâtiment est inscrit à l’inventaire des Monuments Historiques depuis 1993, au titre du patrimoine architectural du XXe siècle.
View this post on Instagram

Une publication partagée par Cité de l'architecture, Paris (@citedelarchi)

  • Aldar headquarters, Abu Dhabi, Émirats arabes unis

Œuvre de l'architecte libanais Marwhan Zgheib, ce spectaculaire édifice a été en 2010 le premier gratte-ciel circulaire au monde. Haut de 110 m, il consiste en deux disques géants de forme convexes dressés vers le ciel et reliés entre eux, évoquant une coquille de clam entr'ouverte. Une référence de l'architecte au patrimoine marin des Émirats.
Le cercle en architecture : une éternelle modernité Le cercle en architecture : une éternelle modernité
  • Guangzhou Circle, Canton, Chine

Situé dans la ville de Canton, ce bâtiment achevé en 2013 est devenu à son tour le plus haut immeuble circulaire du monde (138 mètres de haut). Designé par l'architecte italien Joseph di Pasquale, ce disque monumental évidé en son centre (un trou de 48 m de diamètre !) est une prouesse architecturale. Il fait référence au disque Bi en jade, objet rituel chinois et au concept de "quadrature du cercle", hérité de la Renaissance italienne.

Le cercle en architecture : une éternelle modernité
  • Apple Park, quartier général d’Apple, Californie

Inauguré en 2017, c'est un immense anneau posé au sol, tel un vaisseau spatial de verre ayant atterri au beau milieu d'une prairie… Un design futuriste, voulu par Steve jobs pour abriter son temple de l’innovation. L'agence d’architecture de Norman Foster, Foster+Partners a réalisé le rêve ultime du fondateur (décédé avant d'avoir vu le résultat) : une forme circulaire pour favoriser la collaboration entre les équipes et stimuler la créativité, et des façades circulaires vitrées, qui effacent la frontière entre intérieur et extérieur, évoquant un monde sans limites. 

Le cercle en architecture : une éternelle modernité
  • He Art Museum et Fondation Pinault, par Tadao Ando

Nous bouclerons notre tour du monde avec le grand Tadao Ando. Et pour cause : le lauréat du prix Pritzker 1995 voue une véritable passion à la figure du cercle, comme en témoignent ses deux dernières réalisations.
Le He Art Museum (HEM) érigée à Shunde en Chine, se veut une déclinaison du concept d'harmonie cher à l'architecte japonais. La forme circulaire est une référence au "puits céleste", une image issue de la croyance chinoise selon laquelle les cieux, royaume du divin, étaient ronds, alors que la terre était carrée. Ando a conçu une structure cylindrique sur quatre niveaux, superposant quatre cercles de diamètres croissants. Au centre du bâtiment, un double escalier en spirale dessert les étages.
Le cercle en architecture : une éternelle modernité Le cercle en architecture : une éternelle modernité

   

Au Japon, le cercle signifie le néant comme le tout.

Tadao Ando
L'ultime variation sur le thème du cercle du japonais a été dévoilée en juin 2021, avec l'inauguration la Bourse du Commerce de Paris reconvertie en musée. Cet édifice néoclassique au plan circulaire et coiffé d'une immense coupole (fin XVIIIe) est le nouvel écrin de la collection d'art contemporain du milliardaire François Pinault. Au centre de la rotonde, Ando a inséré une feuille de béton lisse qui s’enroule sur elle-même, formant un cylindre monumental. Avec cette structure d'une grande sobriété formelle, Ando a redéfini l'espace intérieur, jouant des limites entre l'ombre et la lumière, entre le plein et le vide, entre la terre et le ciel, le passé et le présent.

Laisser un commentaire

En soumettant le présent formulaire de contact, vous autorisez TECHNAL à utiliser les informations personnelles que vous avez saisies pour traiter votre demande. Pour en savoir plus sur nos engagements pour garantir l'intégrité et la sécurité des données personnelles de nos clients et partenaires nous vous invitons à consulter notre politique de confidentialité à partir du lien ci-après : https://www.technal.com/fr/fr/accueil-professionnels/mentions-legales/politique-de-confidentialite/

* Champs obligatoires

/ recevez le meilleur de l’actu 4114

Inscription réussie Echec de l'inscription