La monochromie ? Quelle fantaisie !

Architecture / Publié le 29 Janvier 2019

Pantone, spécialiste mondial de la couleur, a dévoilé le 7 décembre sa couleur de l'année 2019, un rituel qui tient en haleine la planète du design et de la mode. Et le gagnant est…Corail, référence Pantone Living Coral 1646 pour être précis. L'occasion pour 4114 de se pencher sur la monochromie en architecture et l'extraordinaire pouvoir de la couleur.

La monochromie ? Quelle fantaisie !

Quand la couleur prend le pouvoir

Dans le domaine de l'art, le choix de la monochromie est un acte fort, qui passe rarement inaperçu : l'obsession rose puis bleue de Picasso, la passion exclusive de Soulages pour les noirs, l'obsession de Ryman pour les carrés blancs, les bleus de Klein… sont passés à la postérité.
Par les volumes traités, la monochromie en architecture est plus frappante encore. Elle interpelle avec force le regard, modifie en profondeur la perception des objets et des volumes, et a le pouvoir magique de faire sortir un édifice de la grisaille de la ville. C'est tout le propos de Paul Eis, jeune et prometteur architecte allemand, qui s'est mis en devoir de photographier et coloriser des façades, pour les sortir de leur anonymat et les magnifier.
La monochromie ? Quelle fantaisie ! La monochromie ? Quelle fantaisie !

Bernard Tschumi : passion monochrome

Le Français Bernard Tschumi, quant à lui, a fait de l'architecture monochrome sa marque de fabrique. Concepteur des folies du Parc de la Villette, il ose les couleurs vives y compris sur des très grands volumes, transfigurant une tour sans âme ou une infrastructure ingrate en objets beaux et insolites. Un moyen imparable pour capter le regard et inviter à la contemplation, ramenant ainsi poésie et émotion au cœur de la ville.   
La monochromie ? Quelle fantaisie ! La monochromie ? Quelle fantaisie !

De l'archi-noir au blanc de blanc

En architecture, les variations monochromes en blanc et noir sont de loin les plus fréquentes. Pour autant, le choix radical de la "non couleur" sur l'entièreté d'un bâtiment est tout sauf un consensus mou. Parmi la foultitude d'exemples, 2 réalisations qui ont défrayé la chronique. 
Le Pavillon Noir, centre chorégraphique d'Aix-en-Provence, signé par l'architecte Rudy Ricciotti (auteur du Mucem), illustre bien l'impact visuel et émotionnel que procure le Noir. Cette forme cubique et ses entrelacs de poutres en béton noir, contraste avec la banalité de son environnement et sa destination (la danse, la grâce, la vie). A l'époque, le projet a choqué, les instances locales ont même tenté en vain de le faire repeindre. Pour Ricciotti, c'est un manifeste : « L'artiste, dit-il, a l'obligation d'être percutant, de foutre la merde. Il n'est pas là pour créer du lien social. » 
La monochromie ? Quelle fantaisie !
Avec lOculus, la nouvelle gare du World Trade Center de New York inaugurée en 2016 à Ground Zero, l'architecte espagnol Santiago Calatrava a fait le choix du blanc monochrome. Un parti-pris qui souligne avec force les lignes remarquables de l'édifice - un oiseau prenant son envol -, et vient indéniablement renforcer la portée symbolique de ce lieu, où la vie quotidienne a repris ses droits après les attentats de 2001. Un grand oiseau blanc, pour être sûr de rien oublier du passé.
La monochromie ? Quelle fantaisie ! La monochromie ? Quelle fantaisie !

Évidemment, ce type de projets ne supporte pas l'à peu près dans le traitement des ouvertures : les châssis sont priés de se fondre dans l'ensemble ! C'est pourquoi Technal propose une gamme complète de coloris, capables de s'intégrer aux architectures les plus exigeantes. La Sélection" de Technal, c'est 4 collections de couleurs ancrées dans les tendances et activatrices de création : "Ultra noirs" et "Perfect light", jouent sur l'ombre et la lumière. "Nature hybride" offre une palette subtile, qui dégage une harmonie tranquille et sophistiquée. Enfin, "Color perspective" célèbre la couleur vraie, pour des architectures résolument colorées.
En savoir plus

A lire : Après "Noir", "Rouge", second volume de la série Architecture Monochrome (Éditions Phaidon) donne à voir la beauté et l’impact de la monochromie dans l’architecture mondiale au fil des siècles.

Laisser un commentaire

En soumettant le présent formulaire de contact, vous autorisez TECHNAL à utiliser les informations personnelles que vous avez saisies pour traiter votre demande. Pour en savoir plus sur nos engagements pour garantir l'intégrité et la sécurité des données personnelles de nos clients et partenaires nous vous invitons à consulter notre politique de confidentialité à partir du lien ci-après : https://www.technal.com/fr/fr/accueil-professionnels/mentions-legales/politique-de-confidentialite/

* Champs obligatoires

Derniers articles publiés

/ recevez le meilleur de l’actu 4114

Inscription réussie Echec de l'inscription