BIM : LA RÉVOLUTION EN CHANTIER

Architecture / Publié le 24 Avril 2019

Et BIM, voici que la révolution numérique déboule dans le secteur de la construction !
Le Building Information Modelling – ou modélisation des données du bâtiment – s'impose en France, poussé par la demande du marché dans le secteur privé. Au-delà de la maquette numérique 3D, le BIM est une approche collaborative de long terme sur les projets qui permet d'optimiser les coûts, les délais et les consommations d'énergie. C'est aussi le gage d'une harmonie retrouvée dans les relations entre les divers prestataires !

BIM : LA RÉVOLUTION EN CHANTIER

Vous avez dit BIM ?

Le processus BIM vise à regrouper l’ensemble des informations techniques sur un bâtiment ou une infrastructure au sein d’une maquette numérique 3D unique, avec de nombreux avantages à la clé: partage de données fiables et à jour entre tous
les intervenants ; prise en compte de tout le cycle de vie du bâtiment - sa conception, son exploitation et jusqu'à son démantèlement - et une clarification des tâches de chaque acteur du projet, en précisant qui fait quoi, et quand. 
In fine, le BIM permet de réduire les coûts, d’optimiser les délais, mais aussi de diminuer l'impact environnemental des chantiers et des bâtiments en phase d'exploitation. Le BIM ne se résume donc pas, loin s'en faut, à sa partie immergée, la maquette numérique. Véritable outil collaboratif, il contribue àplus d'harmonie dans les échangesentre les différents prestataires.

Le BIM est la bonne approche pour les bâtiments de demain, en termes de simplification de process mais également  de maintenance dans le futur

Le BIM bientôt obligatoire ?

En Europe, les Pays-Bas ont été les précurseurs du BIM, talonnés par le Royaume Uni. "Chez Technal, c'est en travaillant avec des Anglais que nous avons commencé à nous intéresser au BIM il y a 8 ans, confirme Bertrand Assémat. On a développé nos premiers objets BIM pour des architectes anglais." Dès 2014, une Directive européenne sur les marchés publics (directive 2014/24/UE) fait référence au BIM. La disposition est retranscrite en 2016 dans le code des marchés français (article 42 du décret n° 2016-360 du 25 mars 2016 relatif aux marchés publics), sans toutefois la rendre obligatoire. A ce jour, pour accélérer la transition numérique, la voie de l’incitation prime toujours dans l'Hexagone, comme l'a réaffirmé le ministre Julien Denormandie aux Assises du Logement en novembre 2018, lors du lancement du plan BIM 2022.
 
Résultat, en France le BIM n'est pas encore en plein boum : "Sur le terrain, on est loin des 50% de projets bimés comme on l'entend parfois. Selon moi, on est à moins de 30%. Par ailleurs, je constate que les projets BIM sur lesquels Technal est impliqué en France sont quasi exclusivement des programmes privés. Nos instances publiques sont vraiment à la traîne ! Sans préjuger des effets du plan BIM 2022, il est clair que les pays les plus avancés sont ceux où le BIM a été rendu obligatoire sur les marchés publics, comme les Pays-Bas, le Royaume-Uni ou les pays scandinaves. Ailleurs, tous les projets auxquels on participe, au Moyen-Orient, à Singapour sont au format BIM, même la Chine commence à l'imposer sur les projets les plus importants.
 
Malgré tout, le BIM gagne peu à peu du terrain en France, tiré par le secteur privé. "En l'absence d'obligation légale, pour les acteurs privés l'intérêt est surtout financier, puisque le principe du BIM est d'investir du temps sur la numérisation du bâtiment pour en gagner par la suite sur les phases de conception, de construction et de maintenance" commente Bertrand Assémat. Au départ, le BIM ne concernait que les très gros projets, mais il commence à descendre sur des chantiers plus petits, il est de plus en plus exigé dans les appels d'offres. "Concrètement pour nos Aluminiers, cela signifie que l'objet BIM – la maquette numérique du produit - devient un livrable à part entière, au même titre que les ouvrants qu'ils fabriquent : ils ne sont pas payés de la dernière tranche de travaux tant qu'ils ne l'ont pas fourni." Un argument de poids pour faire progresser la cause du BIM !
BIM : LA RÉVOLUTION EN CHANTIER

Le configurateur BIM, puissant outil de prescription

Chez Technal et Hydro, le sujet du BIM a été pris à bras le corps, en créant des outils dédiés. "Nous avons d'abord développé des objets BIM que l'on a mis à disposition sur des plateformes Internet, comme BIM Object, qui permettent aux architectes de télécharger notre cœur d'offre modélisée en objets BIM.
Mais il s'agit d'objets standardisés de notre catalogue, c'est la limite des solutions de type plateforme. C'est pourquoi, nous avons développé en parallèle notre propre configurateur, Tech3D, qui laisse toute latitude à l'architecte de designer la solution aluminium qu'il souhaite
". L'application génère des objets BIM Technal intégrables directement au format Revit. Un outil très abouti et entièrement gratuit pour les architectes, et un service à fort pouvoir de prescription ! 
 

Une nouvelle approche collaborative

Alors, un gain de temps et d'argent le BIM ? Pas évident sur le court terme. Ainsi, pour le Groupe Hydro, cela représente du travail en plus et un coût certain, avec 10 personnes dédiées à cette activité, dont 7 développeurs informatiques. "Mais c'est surtout un investissement d'avenir car nous sommes convaincus que la philosophie du BIM est la seule bonne approche pour les bâtiments de demain, en termes de simplification de process mais également de maintenance des bâtiments" plaide Bertrand Assémat.
"Jusqu'ici, un projet de construction, c'était une somme d'individualités qui intervenaient sur le même chantier. L'intérêt du BIM est d'obliger les gens à travailler ensemble dès le départ. C'est ce changement radical dans l'approche des projets et non pas la partie logicielle, qui est le plus compliqué à appliquer. Mais c'est le sens de l'histoire, c'est pourquoi j'invite tous ceux qui ne se sont pas encore intéressés au BIM à s'y mettre sans attendre !" conclut le Directeur IT d'Hydro & Technal.

Chantiers-phares 100% BIM

Centre commercial Promenade de Flandre à Neuville-en-Ferrain (59)

Architecte : WILMOTTE & ASSOCIES ARCHITECTES
Réalisation : 2018
Les maîtres d'ouvrage IMMOCHAN et ALTAREA COGEDIM exigeaient le BIM dans le cahier des charges. Grâce au configurateur Tech3D, les Aluminiers Technal ont équipé en un temps record cet ensemble de 2 500 mde solutions d'ouvertures en aluminium sur mesure. 

Rénovation de l'hôtel New York à Disneyland Paris

Réalisation en cours
Ce très gros projet nécessitant 18 mois de travaux, porte sur un hôtel de 550 chambres. Technal a remporté le lot des ouvertures aluminium pour un montant de 6 à 8 millions d'euros. Particularité : une maquette BIM très sophistiquée, avec un niveau de détail avancé, incluant des metadata (données complémentaires en termes de performances, de quincaillerie, d'étanchéité, etc.) entourant nos produits. 
BIM : LA RÉVOLUTION EN CHANTIER BIM : LA RÉVOLUTION EN CHANTIER

Laisser un commentaire

En soumettant le présent formulaire de contact, vous autorisez TECHNAL à utiliser les informations personnelles que vous avez saisies pour traiter votre demande. Pour en savoir plus sur nos engagements pour garantir l'intégrité et la sécurité des données personnelles de nos clients et partenaires nous vous invitons à consulter notre politique de confidentialité à partir du lien ci-après : https://www.technal.com/fr/fr/accueil-professionnels/mentions-legales/politique-de-confidentialite/

* Champs obligatoires

Derniers articles publiés

/ recevez le meilleur de l’actu 4114

Inscription réussie Echec de l'inscription