2020-2030 : la décennie qui va révolutionner l'habitat

Architecture / Publié le 12 Fevrier 2020

Alors que démarre une nouvelle décennie, le changement climatique et les transformations sociétales bouleversent la donne pour le secteur de la construction. Architectes, fabricants et promoteurs travaillent de concert pour inventer de nouveaux matériaux moins polluants, construire des bâtiments autonomes en énergie, et qui s'ajustent au gré de nos besoins en espace et en énergie. Tour d'horizon des solutions émergentes.

2020-2030 : la décennie qui va révolutionner l'habitat

Bois et matériaux biosourcés

Les panneaux de bois lamellé-croisé (ou CLT pour cross-laminated timber), ces panneaux de bois massif apparus en Allemagne et en Autriche dans les années 90, sont un matériau d'avenir. Le CLT présente de nombreux avantages : contrairement à ce qu'on pourrait croire, il est aussi robuste et résistant au feu que le béton, et offre d'excellentes propriétés isolantes. Il est de surcroit écologique et renouvelable. Enfin, grâce à sa légèreté, le CLT réduit le travail de fondation et sa mise en œuvre est plus rapide que la construction traditionnelle en briques ou béton.

2020-2030 : la décennie qui va révolutionner l'habitat 2020-2030 : la décennie qui va révolutionner l'habitat

Encore marginaux, les matériaux biosourcés - c'est-à-dire issus de la matière organique renouvelable (biomasse) d’origine végétale ou animale - sont également appelés à se développer. Bois, chanvre, paille, ouate de cellulose, textiles recyclés, balles de céréales, liège, lin, chaume, etc… peuvent être utilisés comme matière première dans des produits de construction (mortiers et bétons, briques végétales), d'isolation ou de décoration (enduits extérieurs notamment). Start-ups et grands groupes rivalisent d'innovations pour proposer des matériaux biosourcés ou recyclés, à commencer par Hydro et son aluminium recyclé Hydro CIRCAL 75R utilisé pour fabriquer les menuiseries TECHNAL. Enfin, les bioplastiques, une nouvelle génération de polymères durables, obtenus non pas à partir de pétrole, mais de biomasse renouvelable, devraient rapidement se généraliser : peu coûteux, entièrement biodégradables et recyclables, ils entrent en jeu dans l’impression 3D.

Le triomphe annoncé de l'impression 3D

C'est LA révolution constructive des 5 dernières années : l’impression 3D – ou fabrication additive – permet désormais de produire des panneaux, des modules et même des structures complètes en béton ou en polymère. La toute première maison au monde imprimée en 3D a été construite en 2016 à Pékin, en Chine, en 45 jours seulement. Depuis, de nombreux projets similaires voient le jour partout dans le monde. En France, la première maison de ce nouveau genre baptisée Yhnova, a été inaugurée à Nantes, en mars 2018. À Reims, le projet Viliaprint (Agence Coste Architectures), un ensemble de cinq maisons de plain-pied situé au cœur de l'écoquartier Rema'Vert sortira de terre en 2020.

2020-2030 : la décennie qui va révolutionner l'habitat

Place aux maisons modulaires

C'est le nouveau nom de la maison préfabriquée, inventée aux Etats-Unis en 1908 et qui eût son heure de gloire avant de tomber en disgrâce, car réputée de mauvaise qualité. Dans les années 2000, le concept resurgit à Londres, avec le premier habitat modulable conçu en réutilisant des conteneurs maritimes. D'autres exemples ont suivi. On se souvient de la résidence étudiante A-docks créée sur le port du Havre en 2012, et son empilement de conteneurs aménagés en studio.

Mais la maison modulaire version 2020 va plus loin. Il s'agit de modules préusinés, construits hors chantier, intégrant les isolants, les menuiseries, les canalisations, branchements électriques, etc., avant d'être assemblés sur le terrain, à la manière d'un Lego géant. Toujours aussi économique et rapide à construire, elle est en plus devenue écologique, confortable, et durable. Et évolutive, bien sûr ! Comme son nom l'indique, une maison modulaire offre la possibilité d'ajouter ou déplacer un module, pour modifier l'espace habitable au gré des évolutions de la famille qui l'occupe.

2020-2030 : la décennie qui va révolutionner l'habitat

Des maisons connectées

Piloter sa maison à distance pour gagner en confort et en économies (d'énergie et donc d'argent), c'est la promesse de la domotique. Réservés jusqu'ici à quelques happy few, les objets connectés envahissent le marché de la construction neuve. Ces systèmes automatisés de contrôle de la température, de l’éclairage ou des équipements de sécurité nous facilitent la vie, améliorent le confort chez soi, font baisser nos factures… et ménagent la planète en contrôlant strictement l'apport en énergie. Qui s'en plaindrait ? Pour sa part, TECHNAL a déjà franchi le pas de l'IoT (internet des objets), avec sa fenêtre climatique connectée. Cette menuiserie intelligente chauffe ou rafraîchit la pièce et intègre une fonction purificateur d'air, le tout pilotable à distance depuis un smartphone ou une tablette.

L' E+ C- devient la norme

Alors que 25 % des émissions de gaz à effet de serre proviennent du secteur du bâtiment, diminuer l’impact carbone des bâtiments, réduire les consommations d’énergie et mieux prendre en compte le confort d’été sont les grands défis de demain. Ce sont aussi les fondements de la Réglementation Environnementale 2020 (RE2020) prévue par la loi ELAN. Au 1er janvier 2021, elle imposera le principe du « bâtiment à énergie positive » : tout bâtiment neuf devra produire plus d’énergie qu’il n’en consommera. Acteur de ces évolutions, TECHNAL a mis au point une façade E+C- à énergie positive et bas carbone. Le concept : un "mur" d’écailles en aluminium capte les éléments naturels extérieurs (les sons, la chaleur, la pluie, le vent...) pour les transformer en électricité. Parmi les autres idées prometteuses, certains imaginent équiper les vitres des gratte-ciels de vitrages photovoltaïques. La surface vitrée des murs-rideaux, qui représente jusqu'à 100% de l'enveloppe de certains immeubles, pourrait ainsi servir à produire de l’énergie solaire !

2020-2030 : la décennie qui va révolutionner l'habitat

Laisser un commentaire

En soumettant le présent formulaire de contact, vous autorisez TECHNAL à utiliser les informations personnelles que vous avez saisies pour traiter votre demande. Pour en savoir plus sur nos engagements pour garantir l'intégrité et la sécurité des données personnelles de nos clients et partenaires nous vous invitons à consulter notre politique de confidentialité à partir du lien ci-après : https://www.technal.com/fr/fr/accueil-professionnels/mentions-legales/politique-de-confidentialite/

* Champs obligatoires

Derniers articles publiés

/ recevez le meilleur de l’actu 4114

Inscription réussie Echec de l'inscription